Participation de 6 de nos élèves à un camp d'été de théâtre en Moldavie.

2016 թ.-ի հուլիսի 23-ից 30-ը Մոլդովայի Հանրապետությունը հյուրընկալել էր Կենտրոնական և Արևելյան Եվրոպայի միջազգաին ճամբարը: Այս տարի ճամբարը կրում էր “Ազատ միասին” խորագիրը և հյուրընկալել էր 45 երիտասարդի՝ տարածաշրջանի 6 երկրներից: Հայկական Ալիանս Ֆրանսեզի 6 սաները նույնպես մասնակցեցին այդ ճամբարին: 
 

La République de Moldova a accueilli du 23 au 30 juillet, l'édition 2016 du camp d'été international francophone d'Europe de l'Est. Cet événement ayant cette année pour thème « Libres ensemble », a réuni 45 jeunes de six pays de la région. 6 élèves de l'Alliance Française d'Arménie ont participé.


Ce camp rassemblant des jeunes francophones de 13 à 16 ans provenant d'Albanie, Arménie, Bulgarie, Ex-république yougoslave de Macédoine, République de Moldova et Roumanie était organisé par le Ministère de l'Éducation de la République de Moldova en partenariat avec le Bureau Régional francophone pour l'Europe Centrale et Orientale de la Francophonie (BRECO), le Centre Régional de la Francophonie pour l'Europe Centrale et Orientale (CREFECO), l'Ambassade de France en République de Moldova et l'Agence Universitaire de la Francophonie.


Il avait pour objectif principal de rapprocher les participants par la pratique du théâtre en français. D'ailleurs, pour Julien Daillère, auteur dramatique, comédien, metteur en scène et expert en méthodes théâtrales de formation et d’animation, le théâtre est un moyen d'expression et de liberté en lui même.


Les jeunes ont ainsi pu participer à un projet théâtre, qui a aboutit à l'issue du camp à une représentation. L’œuvre jouée à l'occasion a été écrite collectivement par le groupe de participant. Julien Daillère nous dévoile des détails concernant le scénario de la pièce : « C'est l'histoire de deux royaumes : un royaume de la montagne et un royaume de la vallée, séparés par une querelle entre leurs deux chef ; querelle autour de l'or et de l'eau . Les deux peuples décident un jour de se rassembler et de passer outre les chefs qui font des arrangement qui les séparent, pour vivre ensemble en paix ». C'est ainsi une « sorte de Roméo et Juliette » complétée par un volet écologique.


Au delà du théâtre, ce camp d'été fût l'occasion pour les jeunes participants de découvrir d'autres cultures et de partager des moments conviviaux avec des jeunes francophones. Ainsi, chaque soir ont été organisées des présentations des cultures de chaque pays (gastronomie, danses, costumes..) et durant la journée, diverses sorties culturelles et activités sportives leur ont été proposés.


Ella Mnatsakanyan d'Arménie, interviewée à l'occasion par la radio Roumanie internationale déclare alors qu'elle « aime chaque jour plus la langue française, l'une des plus belles langues du monde ».



               

subscribe newsletter